Comment rendre votre salle de bain plus sûre et confortable

Salle de bain sécurisée

Qu’elle soit considérée comme un lieu de détente pour certains ou un passage obligé pour d’autres, la salle de bain reste l’une des pièces les plus importantes de la maison. Malheureusement, c’est également l’un des lieux où survient le plus d’accidents domestiques. Nous vous expliquons ici comment gagner en confort et en sécurité dans votre salle de bain.

Salle de bain : première cause de chute accidentelle chez les seniors

Les chutes représentent la première cause de décès accidentel chez les + de 65 ans et la deuxième cause de décès accidentel ou par traumatisme dans le monde. Si 81 % des chutes des personnes âgées ont lieu au domicile, 46 % d’entre elles se produisent dans la salle de bain*. 
Cette pièce de votre logement, dont la surface est souvent limitée, le sol humide et où sont entreposés habituellement toutes sortes de produits, doit donc faire l’objet d’une attention particulière quant à son aménagement et aux équipements installés pour assurer votre sécurité, réduire les risques d’accidents et vous garantir plus de confort.

La salle de bain est une pièce utilisée par toute la famille et si les seniors y sont davantage exposés aux risques d’accident, personne n’est à l’abri d’une mauvaise glissade au moment de sortir de la douche ou de se bruler en cas d’écoulement d’eau trop chaude.  

Pour faire de votre salle de bain un endroit sûr, agréable, où vos activités sont facilitées, plusieurs solutions peuvent être mises en place.

Sécuriser l’accès à la douche et à la baignoire

Première cause de chute dans la salle de bain, les glissades peuvent tout d’abord être évitées en plaçant des tapis antidérapants à l’intérieur de la douche ou de la baignoire.

Le recours à des barres de maintien auxquelles se tenir en cas de perte d’équilibre est également un bon moyen de prévenir l’accident. Fixes ou à ventouses, ces barres vous donneront l’appui nécessaire pour faciliter votre entrée et sortie de la baignoire.

Afin de faciliter la douche des plus âgés ou des personnes à mobilité réduite, il est possible d’y positionner un siège rabattable, gage de stabilité et d’un meilleur confort lors de la toilette.

Pour éviter de transformer votre salle de bain en pataugeoire, propice aux glissades, il est conseillé d’installer une paroi de douche afin de limiter le plus possible les écoulements d’eau en dehors de la zone dédiée.

Si vous lancer dans des travaux de plus grande ampleur ne vous fait pas peur et que vous disposez d’une douche avec receveur, n’hésitez pas à remplacer cette dernière par une douche à l’italienne, un modèle qui rend alors son accès beaucoup plus facile.

Enfin, la surface de votre douche ou de votre baignoire reste un élément à ne pas négliger. Il s’agira de prévoir un espace assez grand pour se mouvoir sans difficulté et installer différents équipements, comme un siège.

Adapter l’éclairage de votre salle de bain

La luminosité de votre salle de bain est un facteur essentiel de confort et de sécurité. Une salle de bain bien éclairée vous permettra de visualiser davantage les obstacles ou les sols glissants.

De plus, cette pièce reste un endroit où l’on se regarde, que ce soit pour se raser, se maquiller ou encore se coiffer, il est alors important de pouvoir bénéficier d’un éclairage qui permette d’y voir sans difficulté pour gagner plus de confort dans votre toilette.

Pour y parvenir, il conviendra de renforcer l’éclairage du plafonnier en intégrant des sources lumineuses au niveau de votre miroir, grâce à l’utilisation d’appliques ou de spots encastrés.

Ces éclairages s’effectuent avec des appareils de classe 2 qui bénéficient d’une double isolation fonctionnelle les rendant résistants à l’eau.

Pour plus de confort dans votre salle d’eau, la couleur de l’éclairage est également à prendre en compte. La température de couleur se mesure en kelvin (K) et il sera judicieux de privilégier ici un éclairage neutre, blanc, dont la température oscille entre 3500 et 4000 K.

A noter : l’installation des appareils électriques doit se faire en respectant les exigences de la norme NF C 15-100 appliquées à la salle de bain.

Programmer la température de l’eau.

Les brûlures par eau chaude sanitaire sont des accidents de la vie domestique très courants dont on peut se prémunir en ayant recours à des mitigeurs thermostatiques. 
Grâce à ce type robinet, vous pouvez choisir en amont la température de l’eau dans votre salle de bain sans que celle-ci ne puisse dépasser les 38°. La température choisie sera alors conservée de manière constante.

*Source: OMS, Invs – Inpes – Ministère de la santé