Les enjeux d'Evaluation Habitat

Enjeux // PAGE EN CONSTRUCTION

Image 1
Adaptabilité
Texte 1
Adaptabilité
Image 2
Confort
Texte 2
Améliorer votre confort
Image 4
Economie
Texte 4
Économies d’énergie
accordion_image
Adaptez votre habitat
accordion_title
Adaptez votre habitat
accordion_text

Votre logement vous convient et vous vous sentez bien dedans. Au fil des années, vous avez su créer un environnement qui vous correspond et répond aujourd’hui à vos besoins... mais demain ? Si 8 Français sur 10 souhaitent vieillir à domicile, seulement 6 % des logements sont adaptés à la perte d’autonomie(1).

Adapter votre logement est nécessaire pour s’assurer des conditions de vie agréables, faciliter votre quotidien et gagner en confort au moment où vous en aurez le plus besoin. Que vous avanciez dans l’âge ou que vous soyez en situation de handicap, votre indépendance passe par un habitat qui colle au plus près à votre situation. Aménager votre logement afin que ce dernier soit plus sûr et plus pratique s’impose comme une condition sine qua none au bien vivre, et bien vieillir, à domicile.

accordion_image
Améliorer votre confort
accordion_title
Améliorez votre confort
accordion_text

Penser à votre bien-être aujourd’hui revient à questionner en premier lieu la qualité et le confort de votre logement. Au-delà d’être l’endroit où vous passez généralement le plus de temps, votre foyer se situe au cœur de votre existence et de votre épanouissement personnel.

Votre logement est un lieu qui vous protège de l’extérieur, un cocon dans lequel vous vous reposez et vous détendez. C’est donc un espace auquel vous devez accorder une attention particulière afin de vous assurer des conditions de vie agréables, sur la durée, qui sauront à la fois préserver votre santé pour aller jusqu’à être une source de plaisirs au quotidien.

accordion_image
Sécurisez votre logement
accordion_title
Sécurisez votre logement
accordion_text

Chaque année, environ 4,5 millions d’accidents de la vie courante se produisent en France et causent la mort de 20 000 personnes. Les enfants et les personnes âgées en sont les premières victimes. Derrière ces chiffres importants se pose la question de la sécurité de chaque logement.

Se sentir bien chez soi, c’est avant tout se sentir en sécurité pour une majorité de Français (1). Et si votre foyer vous parait sûr, sans danger apparent, sachez qu’il peut présenter de nombreux risques au quotidien.

accordion_image
Faire des économies d’énergie
accordion_title
Faire des économies d’énergie
accordion_text

2861 euros

C’est le budget moyen qu’un ménage français consacre à sa consommation d’énergie en 2015.

Eclairage, chauffage, eau chaude, cuisine, électroménagers, équipements électroniques, tous ces points de consommation électrique sont présents dans votre vie quotidienne.

Vous êtes certainement déjà équipé d’ampoules à économie d’énergie, vous avez déjà adopté les bons gestes dans votre quotidien pour réduire votre consommation, mais vous souhaitez aller plus loin.  Sachez que vous n’êtes pas le seul.

accordion_image
Connectez votre logement
accordion_title
Connectez votre logement
accordion_text

L’avènement de l’Internet des objets a permis de révolutionner l’habitat en faisant de la maison connectée un modèle de logement évolutif qui apporte davantage de confort et de sécurité aux occupants.

Aujourd’hui, la connectivité de votre logement vous permet non seulement de simplifier l’utilisation de vos équipements mais également de conserver une certaine proximité avec le monde extérieur en facilitant la communication avec vos proches ou autres.

one_col_text

ADAPTEZ VOTRE HABITAT FACE AUX RISQUES DU QUOTIDIEN

 

La maison peut rapidement devenir un terrain miné et chaque jour un vrai parcours du combattant pour celui ou celle qui voit ses fonctions physiques ou cognitives diminuées.

Perte de motricité, d’acuité visuelle ou auditive, mémoire qui joue des tours, mobilité réduite, chacun à un moment ou l’autre de sa vie peut se retrouver face à des troubles qui altèrent le quotidien et notre capacité à évoluer dans notre habitat en toute autonomie. Pour autant, 90 % des Français se déclarent prêts à adapter leur domicile si leur état de santé se dégrade (2). Une large majorité qui traduit une prise de conscience générale de l’importance d’avoir un habitat qui puisse satisfaire nos attentes et accompagner notre mode de vie. Seulement, encore faut-il savoir par quoi commencer. Certaines pièces sont effectivement à prioriser lorsqu’on commence à réfléchir aux aménagements potentiels à apporter à son intérieur.

 

La cuisine et la salle de bains se hissent en tête des lieux du foyer les plus risqués selon les Français (3). Une perception sensiblement juste au vue de la répartition des accidents domestiques.

24 % des accidents domestiques se produisent en effet dans la cuisine, ce qui en fait le lieu le plus dangereux de la maison. Arrive ensuite la salle de séjour (9 %), les escaliers intérieurs (8 %), la chambre (7 %) et la salle de bain (4 %) (4).
Améliorer votre sécurité et le confort de votre habitat passera donc certainement par l’adaptation de ces espaces à vos besoins spécifiques.

Pour la cuisine, il conviendra par exemple de prévoir un plan de travail assez grand qui facilitera la préparation des repas. Une plaque de cuisson avec un système de sécurité, des rangements à portée de main qui limiteront vos déplacements ou encore des robinets avec mitigeur thermostatique grâce auxquels vous éviterez les brûlures feront également partie des solutions à mettre en place. Quant à la salle de bain, il s’agira de se prémunir du risque de chute causée par le sol mouillé. Car si 81 % des chutes des seniors se déroulent à domicile, 46 % surviennent dans la salle de bain (5). Pour se protéger des glissades, un tapis antidérapant placé à l’entrée de la baignoire ou de la douche, ainsi qu’à l’intérieur de celle-ci, saura être efficace sans nécessiter de grosses dépenses.

 

Les aménagements à prévoir sont encore nombreux lorsqu’on fait le souhait de rester vivre à domicile malgré les difficultés que causent le vieillissement ou un handicap sur l’autonomie. Alors n’attendez pas pour agir. Votre bien-être à venir est un projet qui s’anticipe et se prépare dès maintenant pour bien penser les postes à adapter dans votre logement et éviter les décisions prises dans l’urgence. Cette réflexion, nous vous proposons de la mener ensemble.

(1) Source : Agence nationale de l’habitat (Anah). (2) Source : sondage Opinionway pour  l'Observatoire de l'intérêt général, 2012.  (3) Source : enquête réalisée par GEMA Prévention en 2013.  (4) Source : Cnamts (5) : Source: OMS, Invs – Inpes – Ministère de la santé

one_col_text

Améliorez le confort au sein de votre habitat

 

Un postulat que les Français ne semblent en rien ignorer puisqu’ils associent avant tout leur logement à l’idée de confort (2). Un confort qui implique pour eux certaines pistes d’amélioration concernant notamment l’isolation thermique, l’isolation phonique, la santé dans l’habitat ou encore les équipements sanitaires.

Améliorer le confort de votre logement nécessite de recenser les lacunes de ce dernier et d’y apporter les solutions qui le feront monter en qualité.

Pour exemple, un logement dans lequel on se sent bien est un logement bien isolé.  Une isolation thermique performante permet en effet d’éviter les ponts thermiques et de garder un intérieur à température constante en hiver sans avoir à forcer sur la consommation d’électricité. Du confort pour vous, qui n’avez plus à supporter les courants d’air frais intempestifs en période de froid et pour votre porte-monnaie, qui voit votre facture d’énergie diminuer.

Renforcer votre confort en réalisant ce type de travaux de rénovation est utile, voire nécessaire. Cependant, la rénovation de l’isolation doit bien souvent s’accompagner d’une réflexion portant sur votre chauffage.

 

Votre confort est également une question de calme. Vivre en ville, à proximité de voisins bruyants, peut rapidement vous priver du havre de paix auquel vous aspirez, vous obligeant à faire une croix sur les heures de cocooning qui vous font tant rêver.

 

L’exposition aux nuisances sonores est un facteur pouvant avoir des répercussions graves sur votre santé. C’est un élément souvent à l’origine de stress et la cause de troubles du sommeil, de maux de tête, voire même de maladies cardiovasculaires. Le bruit est désormais le premier motif de déménagement pour les Français (2). Ici encore, nos services mettront en lumière les différentes alternatives qui s’offrent à vous pour profiter de votre habitat en toute sérénité. Enfin, chaque pièce de votre habitat peut faire l’objet d’aménagements qui rendront votre quotidien plus simple, plus pratique.

 

Ici encore, nos services mettront en lumière les différentes alternatives qui s’offrent à vous pour profiter de votre habitat en toute sérénité. 

 

Enfin, chaque pièce de votre habitat peut faire l’objet d’aménagements qui rendront votre quotidien plus simple, plus pratique. Changer la décoration, acheter de nouveaux meubles, revoir leur agencement, s’équiper de solutions répondant à des besoins particuliers, autant de possibilités qui feront évoluer votre logement dans le bon sens et que nos experts vous proposent de déterminer dès maintenant.

 

(1) étude Harris interactive.
(2) étude réalisée par Vivastreet.com en 2014.

one_col_text

Sécurisez votre logement avec un professionnel

 

Ces failles, nos experts pourront les déterminer et les analyser à l’issu du questionnaire que nous mettons à votre disposition, cela avant de vous proposer des solutions grâce auxquelles la sécurité de votre logement pourra être améliorée.  

Parmi les accidents domestiques les plus recensés, on retrouve les brûlures (19 %). Terrain propice à ce type d’accidents, la cuisine et la salle de bain doivent par exemple faire l’objet d’aménagements bien réfléchis pour vous éviter d’être exposé à ce genre de risque. 

Au-delà des brûlures, les chutes arrivent en tête des accidents domestiques les plus répandus, touchant en premier lieu les seniors.

Là encore, il s’agira d’évaluer votre intérieur avec précaution afin d’envisager les moyens sur lesquels vous appuyer pour vous permettre d’évoluer dans votre logement sans craindre la catastrophe.

 

Pour être efficace, la sécurité de votre habitat doit également prendre en compte la menace qui plane au-dessus de bon nombre de logements, à savoir le cambriolage. En 2016, 243 500 logements ont été « visités », un chiffre en hausse de 4 % selon le Ministère de l’intérieur.

La protection de votre logement contre les intrusions requiert l’installation d’un système de sécurité qui soit en phase avec votre habitat et votre mode de vie, tout en combinant des solutions qui ont fait leurs preuves.

La sécurité de votre habitat n’est pas à négliger. Investir dans certaines solutions aujourd’hui peut vous éviter des mauvaises expériences aux conséquences lourdes demain.  Grâce à leur expérience, nos experts seront en mesure de vous accompagner dans le choix de dispositifs performants qui vous aideront à assurer votre tranquillité.  

(1) Sondage de Loiselet et Daigremont réalisé pour Ipsos (2009)

one_col_text

Faites des économies d’énergie

 

2 Français sur 3

C’est la part de Français qui estiment que la facture d’électricité de leur logement représente une part importante des dépenses globales de leur foyer.

Que ce soit pour des raisons financières ou pour la protection de l’environnement, notre diagnostic peut vous venir en aide et vous aider à réduire votre facture d’énergie sans que vous ne soyez dans l’obligation de vivre sans chauffage ou sans électricité.

Notre diagnostic prend en compte plusieurs postes de consommation importants dans votre logement, notamment le chauffage qui représente 65% des dépenses d’énergie. Nous pouvons vous suggérer des solutions énergétiques adaptées à votre logement qui vous permettront, entre autres, de réaliser des économies de chauffage en réduisant votre facture de chauffage moyenne.

 

Les solutions d’économies d’énergie que nos experts vous proposeront vous permettront également de réduire les consommations issues de la production d’eau chaude ou d’éclairage, etc. sans devoir entreprendre des travaux de très grandes envergures.

Chauffe-eau électrique ou chauffe-eau solaire ? Vous ne savez pas quoi choisir et la liste est bien longue. Nos experts sont là pour vous écouter, vous aider et vous conseiller pour faire de votre projet une réalité.

N’oubliez pas que les travaux d’économies d’énergie vous donnent accès à des aides financières (sous conditions) que vous retrouverez dans notre diagnostic approfondi. Une partie dédiée référencera l’ensemble des aides dont vous êtes éligibles en fonction des travaux que nos experts vous auront conseillé.

one_col_text

Connectez votre logement

 

L’intérêt des Français pour la domotique n’est plus à démontrer et augmente chaque année. En 2015, ils étaient 58 % à se prononcer en faveur de la maison automatisée où les équipements de domotique seraient largement présents, contre 48 % en 2014 (1).

Qu’il s’agisse d’installer un portail automatique, des luminaires extérieurs à détecteur de mouvement, des stores électriques ou encore des centrales permettant de programmer des scénarios domotiques qui activeront vos appareils selon votre mode de vie, l’idée est de vous assurer plus de souplesse dans votre quotidien en fluidifiant l’utilisation des équipements dans votre logement.

Toutes ces solutions seront d’une aide précieuse pour les personnes en perte d’autonomie en favorisant le maintien à domicile. Elles sauront également profiter aux personnes en pleine possession de leurs moyens en leur garantissant plus de confort de vie.

Aujourd’hui, les produits disponibles sur le marché vous donnent la possibilité de mieux maîtriser votre consommation d’énergie, tel que le chauffage électrique intelligent qui régulera la chaleur intérieure de votre habitat selon vos besoins.

Les appareils à commande vocale permettront aux personnes présentant des troubles visuels ou éprouvant des difficultés à manipuler les objets de profiter au maximum de leur logement, en toute sérénité. S’équiper, par exemple, d’un téléphone activable par la voix est un moyen efficace de garder un contact facile avec son entourage, utile pour lutter contre la solitude ou pour prévenir ses proches ou les secours en cas d’accident.

Enfin, lorsqu’on aborde la maison dite « intelligente », c’est bien souvent pour garantir davantage de sécurité dans son logement face aux cambriolages. Les systèmes d’alarmes, de télésurveillances, les caméras à reconnaissance faciale ou encore les serrures connectées sont désormais des solutions prouvées qui sauront être de véritables remparts contre les intrusions.

La domotique ouvre un champ des possibles immense dans lequel il est important de savoir se retrouver et identifier les produits qui correspondront au mieux à votre situation. Equiper votre habitat de systèmes domotiques aujourd’hui, c’est l’opportunité de profiter pleinement de votre logement sur la durée où l’interconnexion des solutions est à l’origine d’un environnement sûr et confortable.

one_col_text

 

Osez le défi :

 

Pour répondre à l’ensemble des points d’amélioration de votre logement, nous vous proposons de réaliser Eval’Habitat. Ce questionnaire, qui vous prendra moins d'1 minute, vous permettra d’avoir un premier avis sur votre logement.

Pour identifier et cibler les pistes d’améliorations avec l’aide de nos experts, nous vous conseillons de réaliser Diag’Habitat. Ce questionnaire de 20 minutes vous permettra d’avoir un diagnostic de votre logement et de vos besoins établi avec des recommandations permettant d’améliorer votre espace de vie à vos besoins.

 

 

Évaluation rapide gratuite

Testez votre habitat

Accordion images
accordion_image
accordion_title
Adaptez votre habitat
accordion_text

Votre logement vous convient et vous vous sentez bien dedans. Au fil des années, vous avez su créer un environnement qui vous correspond et répond aujourd’hui à vos besoins... mais demain ? Si 8 Français sur 10 souhaitent vieillir à domicile, seulement 6 % des logements sont adaptés à la perte d’autonomie(1).

Adapter votre logement est nécessaire pour s’assurer des conditions de vie agréables, faciliter votre quotidien et gagner en confort au moment où vous en aurez le plus besoin. Que vous avanciez dans l’âge ou que vous soyez en situation de handicap, votre indépendance passe par un habitat qui colle au plus près à votre situation. Aménager votre logement afin que ce dernier soit plus sûr et plus pratique s’impose comme une condition sine qua none au bien vivre, et bien vieillir, à domicile.

accordion_image
accordion_title
Améliorer votre confort
accordion_text

Penser à votre bien-être aujourd’hui revient à questionner en premier lieu la qualité et le confort de votre logement. Au-delà d’être l’endroit où vous passez généralement le plus de temps, votre foyer se situe au cœur de votre existence et de votre épanouissement personnel.

Votre logement est un lieu qui vous protège de l’extérieur, un cocon dans lequel vous vous reposez et vous détendez. C’est donc un espace auquel vous devez accorder une attention particulière afin de vous assurer des conditions de vie agréables, sur la durée, qui sauront à la fois préserver votre santé pour aller jusqu’à être une source de plaisirs au quotidien.

accordion_image
accordion_title
Sécurisez votre logement
accordion_text

Chaque année, environ 4,5 millions d’accidents de la vie courante se produisent en France et causent la mort de 20 000 personnes. Les enfants et les personnes âgées en sont les premières victimes. Derrière ces chiffres importants se pose la question de la sécurité de chaque logement.

Se sentir bien chez soi, c’est avant tout se sentir en sécurité pour une majorité de Français (1). Et si votre foyer vous parait sûr, sans danger apparent, sachez qu’il peut présenter de nombreux risques au quotidien.

Paragraphe 2
one_col_text

ADAPTEZ VOTRE HABITAT FACE AUX RISQUES DU QUOTIDIEN

 

La maison peut rapidement devenir un terrain miné et chaque jour un vrai parcours du combattant pour celui ou celle qui voit ses fonctions physiques ou cognitives diminuées.

Perte de motricité, d’acuité visuelle ou auditive, mémoire qui joue des tours, mobilité réduite, chacun à un moment ou l’autre de sa vie peut se retrouver face à des troubles qui altèrent le quotidien et notre capacité à évoluer dans notre habitat en toute autonomie. Pour autant, 90 % des Français se déclarent prêts à adapter leur domicile si leur état de santé se dégrade (2). Une large majorité qui traduit une prise de conscience générale de l’importance d’avoir un habitat qui puisse satisfaire nos attentes et accompagner notre mode de vie. Seulement, encore faut-il savoir par quoi commencer. Certaines pièces sont effectivement à prioriser lorsqu’on commence à réfléchir aux aménagements potentiels à apporter à son intérieur.

 

La cuisine et la salle de bains se hissent en tête des lieux du foyer les plus risqués selon les Français (3). Une perception sensiblement juste au vue de la répartition des accidents domestiques.

24 % des accidents domestiques se produisent en effet dans la cuisine, ce qui en fait le lieu le plus dangereux de la maison. Arrive ensuite la salle de séjour (9 %), les escaliers intérieurs (8 %), la chambre (7 %) et la salle de bain (4 %) (4).
Améliorer votre sécurité et le confort de votre habitat passera donc certainement par l’adaptation de ces espaces à vos besoins spécifiques.

Pour la cuisine, il conviendra par exemple de prévoir un plan de travail assez grand qui facilitera la préparation des repas. Une plaque de cuisson avec un système de sécurité, des rangements à portée de main qui limiteront vos déplacements ou encore des robinets avec mitigeur thermostatique grâce auxquels vous éviterez les brûlures feront également partie des solutions à mettre en place. Quant à la salle de bain, il s’agira de se prémunir du risque de chute causée par le sol mouillé. Car si 81 % des chutes des seniors se déroulent à domicile, 46 % surviennent dans la salle de bain (5). Pour se protéger des glissades, un tapis antidérapant placé à l’entrée de la baignoire ou de la douche, ainsi qu’à l’intérieur de celle-ci, saura être efficace sans nécessiter de grosses dépenses.

 

Les aménagements à prévoir sont encore nombreux lorsqu’on fait le souhait de rester vivre à domicile malgré les difficultés que causent le vieillissement ou un handicap sur l’autonomie. Alors n’attendez pas pour agir. Votre bien-être à venir est un projet qui s’anticipe et se prépare dès maintenant pour bien penser les postes à adapter dans votre logement et éviter les décisions prises dans l’urgence. Cette réflexion, nous vous proposons de la mener ensemble.

(1) Source : Agence nationale de l’habitat (Anah). (2) Source : sondage Opinionway pour  l'Observatoire de l'intérêt général, 2012.  (3) Source : enquête réalisée par GEMA Prévention en 2013.  (4) Source : Cnamts (5) : Source: OMS, Invs – Inpes – Ministère de la santé

Actualités

Salle de bain sécurisée
Qu’elle soit considérée comme un lieu de détente pour certains ou un passage obligé pour d’autres, la salle de bain reste l’une des pièces les plus importantes…
la télésurveillance pour mieux sécuriser votre logement
Face au risque de cambriolage, les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir muscler la sécurité de leur logement en ayant recours à la télésurveillance.
Gardez votre autonomie grâce à la domotique
L’avènement des objets connectés a fait évoluer l’habitat vers davantage de confort et de sécurité.
actualité-habitat
Il arrive un âge où les gestes du quotidien deviennent moins affirmés et où ouvrir son portail, la porte du garage ou encore ses volets nécessite des efforts…