Gardez votre autonomie grâce à la domotique

Gardez votre autonomie grâce à la domotique

L’avènement des objets connectés a fait évoluer l’habitat vers davantage de confort et de sécurité. Dans le cas où vous présentez des troubles neurosensoriels, la domotique permet de faciliter les tâches du quotidien et de transformer votre logement en un espace dans lequel vous pouvez vivre sereinement année après année en conservant votre autonomie.

Selon une étude OpinionWay réalisée en partenariat avec l’assureur Prévoir en janvier 2017, 66 % des Français ont peur de l’avenir. Parmi les principales préoccupations, on retrouve la peur de subir un problème de santé chez 85 % des personnes interrogées, suivie de près par la crainte de perdre son autonomie, avec 80 % des réponses. 
Pour être rassuré quant à votre avenir, une attention particulière doit être accordée à votre environnement, surtout lorsque des troubles neurosensoriels font leur apparition.

Chez les personnes âgées, les problèmes de vision et d’audition sont fréquents, tout comme les difficultés à se déplacer. Vivre à domicile peut rapidement devenir compliqué quand vos capacités physiques sont altérées et que votre habitation ne correspond plus à certains de vos besoins spécifiques. 

Loin d’être une fatalité, ces freins au bien vivre à domicile peuvent être levés par la mise en place d’un système domotique bien réfléchi. Afin de conserver votre autonomie, la domotique propose en effet des solutions sur lesquelles il est intéressant de s’appuyer car elles vont faciliter votre vie en faisant de votre logement un lieu de vie à la fois pratique, sûr et agréable, capable de vous accompagner dans votre volonté de rester autonome.

Un logement connecté qui s’adapte à vos besoins

Aujourd’hui, les systèmes domotiques les plus avancés vous permettent de programmer un scénario à l’avance afin de gérer automatiquement certaines tâches dans votre logement.

Dès l’heure de votre lever et ce jusqu’à ce que vous vous couchez, les solutions domotiques, connectées à une centrale, s’enchaînent en fonction de votre activité pour vous garantir plus de confort dans votre journée.

Qu’il s’agisse d’augmenter progressivement la température intérieure pour vous assurer un réveil en douceur grâce à l’automatisation du thermostat ou d’ajuster l’ouverture des volets et les éclairages intérieurs en fonction de la lumière extérieure, votre logement répond à vos besoins sans que vous n’ayez besoin d’intervenir. 

Avec des détecteurs de présence placés au sol, la lumière s’active sur votre passage rendant votre circulation dans les couloirs plus fluide et sécurisée. Communiquer avec l’extérieur devient également plus simple en utilisant un téléphone à commande vocale qui vous donne la possibilité d’appeler un contact sans avoir à saisir l’appareil.

Pour éviter d’oublier certains appareils avant de vous coucher, comme une télévision en marche ou un couloir éclairé, le mode nocturne du gestionnaire domotique permet d’éteindre automatiquement tous les appareils laissés allumés.

Un logement plus sûr grâce à un système entièrement automatisé

La domotique ouvre un champ des possibles où la sécurité du logement prend une nouvelle dimension avec notamment l’installation de systèmes de télésurveillance connectés, de détecteurs de présence ou de fumée qui permettent d’alerter automatiquement les secours ou les proches. Les personnes présentant des troubles neurosensoriels, plus vulnérables face aux risques domestiques (accident, intrusion) se retrouvent davantage protégées et leur entourage est rassuré.

Plus qu’une tendance réservée aux geeks avides de nouvelles technologies, la maison connectée s’est largement démocratisée ces dernières années pour devenir accessible au plus grand nombre et permettre à chacun de se projeter dans son habitat sur la durée tout en conservant son autonomie. 

Promotelec vous présente en images un exemple de scénario domotique à mettre en place en cas de troubles neurosensoriels. 

Pour en savoir plus :
https://particuliers.promotelec.com/videos/scenario-domotique-souffre-de-troubles-neurosensoriels/